Un professionnel des soins dentaires portant un équipement EPI de sécurité et une blouse blanche, souriant avec compassion

Caries

La carie dentaire est une maladie évolutive dans laquelle l’acide produit par les bactéries de la plaque dentaire affaiblit et détruit l’émail des dents. Également appelée cavité ou lésion carieuse, la carie commence par une déminéralisation excessive de l’émail, ce qui peut conduire à une cavité dentaire, soit un trou dans la dent, et éventuellement à la perte de la dent. Bien qu’elles soient évitables, les caries sont la maladie la plus répandue dans le monde.

  • Produits dentaires Colgate® Duraphat®

    Découvrez toute notre gamme de produits bucco-dentaires Colgate® Duraphat®, ainsi que leurs bénéfices, utilisation, ingrédients, références et FAQ.
  • Étiologie, causes et symptômes

    Certaines bactéries buccales produisent des sous-produits acides qui dégradent et provoquent la libération des minéraux présents dans la dent (déminéralisation).

    Cela affaiblit l’émail, mais la salive aide à restaurer les minéraux perdus et à renforcer la dent (reminéralisation). Chez les personnes ayant une alimentation riche en sucre ou une hygiène bucco-dentaire insuffisante, les bactéries peuvent s’accumuler sur les dents sous la forme d’une pellicule collante appelée plaque dentaire. Lorsqu’elles sont exposées aux glucides, les bactéries de la plaque dentaire déminéralisent continuellement l’émail, en dépassant la capacité de reminéralisation de notre organisme. Il se produit alors une perte nette de minéraux, ce qui conduit à la destruction de l’émail.

    Au stade précoce, les caries se présentent sous la forme d’une tache blanche, ou lésion carieuse naissante, sous la surface de la dent. Mais une fois que la lésion franchit la surface de l’émail, elle provoque une cavité dans la dent. En progressant, la cavité carieuse peut atteindre la dentine et, plus tard, la pulpe. Cela peut être la source d’une douleur intense pour le patient, et peut finir par entraîner la perte de la dent ou un abcès.

    Une lésion carieuse peut se former n’importe où sur la dent, mais elle est plus fréquente sur les surfaces de mastication (caries occlusales ou coronaires), dans les espaces entre les dents (caries interdentaires) ou le long du bord gingival. Chez les patients dont les racines dentaires sont apparentes, les caries sont particulièrement dangereuses, car elles atteignent beaucoup plus rapidement la dentine (caries radiculaires) et sont plus difficiles à contrôler.

    La carie dentaire est la maladie bucco-dentaire la plus répandue dans le monde. Elle touche aussi bien les adultes que les enfants. Selon les estimations, 2,3 milliards de personnes ont des caries des dents permanentes, et 530 millions d’enfants souffrent de caries des dents de lait.

    N’importe qui peut souffrir de caries. De vastes programmes de prévention ont permis une réduction massive des caries durant la petite enfance. Dans de nombreuses régions d’Europe, les caries infantiles sont détectées chez une minorité d’enfants, souvent associée à leur statut socio-économique et aux connaissances de leurs parents en matière de santé bucco-dentaire (succion prolongée de biberons de lait pendant la nuit). Malgré les mesures de prévention prises pendant l’enfance, la plupart des gens souffrent encore de caries pendant leur vie d’adulte, lorsque les activités de prévention sont réduites ou que de nouveaux facteurs de risque apparaissent, comme:

    • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire
    • Une consommation accrue d’hydrates de carbone
    • Une tendance au grignotage fréquent
    • La xérostomie (sècheresse de la bouche)
    • Des irradiations de la tête et du cou (radiothérapie lors de cancer)
    • La présence de pulpe visible, d’ulcération, de fistule ou d’abcès (PUFA)
    Structure interne d'une dent cariée
  • Conséquences sur la qualité de vie des patients

    Contrôle dentaire de routine

    Aux premiers stades de la carie, il est peu probable que le patient soit conscient de la présence d’une lésion carieuse naissante, à moins que son chirurgien-dentiste ne le lui dise. Cependant, au fur et à mesure de la progression de la carie, le patient éprouvera des symptômes de plus en plus douloureux. 

    Une fois la dentine atteinte par la carie, le patient est susceptible de ressentir un certain degré de douleur ou de sensibilité dentaire. Si la cavité atteint la pulpe ou si un abcès se développe, la douleur ressentie par le patient sera probablement très vive. 

    La douleur causée par les caries dentaires peut être pénible sur le plan émotionnel et peut entraîner des difficultés à parler, manger ou dormir. La confiance et l’amour-propre du patient peuvent être affectés par une carie dentaire visible ou la perte de dents, notamment lorsqu’une carie touche l’une des dents de devant. 

    Le traitement des caries avancées, comme le traitement radiculaire (la dévitalisation) ou l’extraction, peut s’avérer douloureux et traumatisant pour le patient. Les caries sont souvent associées à d’autres complications dentaires qui nécessitent un traitement supplémentaire, comme la gingivite et la parodontite.

     

  • Prévention, soins et traitement

    Les caries peuvent être évitées en limitant les aliments sucrés et le grignotage et en adoptant une bonne hygiène bucco-dentaire. Se brosser les dents deux fois par jour avec un dentifrice au fluor et se nettoyer les espaces entre les dents avec du fil dentaire ou des brossettes interdentaires peut empêcher l’accumulation de la plaque dentaire qui conduit aux caries.

    Après plus de 50 ans, les dentifrices au fluor restent la référence en matière de prévention des caries. Leur efficacité et fiabilité ont été prouvées par de nombreuses études indépendantes et ont contribué à la réduction massive des caries observée ces dernières décennies. Les technologies émergentes nous permettront d’accroître encore l’efficacité du dentifrice fluoré, par exemple grâce à l’effet prébiotique de l’Arginine.

    Si une lésion carieuse est détectée à un stade précoce, elle peut être arrêtée et même inversée. Chez les patients présentant un faible risque de carie, un léger changement de leur comportement et l’amélioration de leurs habitudes en matière d’hygiène bucco-dentaire peuvent faire pencher la balance vers une reminéralisation accrue et donc inverser les dommages causés.

    Chez les patients présentant un risque accru de progression des caries, une intervention plus importante pourrait s’avérer nécessaire. Il existe différents traitements à haute teneur en fluorure qui peuvent aider vos patients à éviter les caries jusqu’à ce que les facteurs de risque sous-jacents puissent être atténués:

    • Les vernis fluorés peuvent être appliqués au cabinet, et ce même chez les jeunes enfants, afin de contrer le risque carieux et d’aider à reminéraliser les lésions carieuses naissantes existantes sans nécessiter d’effort supplémentaire de la part du patient.
    • PPour les patients capables de respecter les consignes d’utilisation, les dentifrices à haute teneur en fluor (2 800 et 5 000 ppm de fluorure) à utiliser à la maison à la place d’un dentifrice ordinaire offrent une prévention des caries supérieure à celle d’un dentifrice ordinaire.
    • Les bains de bouche spécifiques constituent une autre possibilité de traitement efficace du risque élevé de caries.

    Une fois qu’une lésion a atteint le stade de cavité, les dommages causés à l’émail ne peuvent plus être inversés naturellement. Les tissus cariés, émail ou dentine, doivent être retirés et la cavité comblée. Si la carie a atteint la pulpe, un traitement radiculaire ou une extraction est généralement nécessaire.

     

    Prévention, soins et traitement

Produits

Goutte d'eau avec des tasses à l'intérieur sur un fond rouge

 

 

Explorez

Ressources

Goutte d'eau avec des tasses à l'intérieur sur un fond rouge

 

 

Explorez

Formation professionnelle

Goutte d'eau avec des tasses à l'intérieur sur un fond rouge

 

 

Explorez